ekomi, de vraies évaluation clients !

8 Scénarios d'airsoft pour des parties endiablés

airsoft-flagL'avantage quand on pratique airsoft, c'est qu'il est relativement difficile de s'ennuyer. Le fait qu'il soit possible de se reposer sur un scénario participe sans doute grandement à ce constat ! Vous êtes en panne sèche d'inspiration pour vos parties d’airsoft ? Pas de panique ! Gun Evasion vous propose 8 idées de scénarios pour donner un peu plus de piment à vos parties !

Les multiples joies d'une partie scénarisée !

Même les meilleurs scénarios peuvent rapidement atteindre leurs limites, surtout si, comme certains organisateurs un peu têtus, vous ne les renouvelez pas assez souvent. Pour vous aider à faire le plein de nouvelles idées pour vos prochaines parties, nous avons décidé de vous proposer quelques règles alternatives afin de varier les plaisirs !

Avant de commencer, rappelez-vous néanmoins une chose : si les règles peuvent radicalement changer en airsoft, il existe néanmoins un élément avec lequel il n'est pas possible de transiger : la sécurité !

Pensez donc à neutraliser vos répliques d’airsoft en retirant batteries et chargeurs avant leur placement dans une housse de transport lors de tous vos déplacements en voiture. Cela afin d’éviter toutes méprises en cas de contrôle des forces de l’ordre. Outre l’équipement d’airsoft de base (chaussures montantes, veste tactique, casque, etc.), prenez soin de toujours porter vos lunettes de protection ainsi que votre masque d’airsoft et de ne pas adopter de comportement dangereux, notamment lorsque vous vous trouvez dans la zone neutre ou « safe zone ».

 

La tournante

Au début de la partie, les deux équipes comportent un nombre égal de joueurs. L'une d'entre elles porte un brassard au niveau du poignet tenant la réplique, afin que ce dernier soit bien visible. Dès qu'un joueur se fait toucher, il change d'équipe, en retirant ou en mettant un brassard. Comme vous l'aurez deviné, l'équipe qui remporte la partie est celle qui parvient à récupérer tous les joueurs.

Il va sans dire que plus le nombre de joueurs impliqués dans le scénario est important, plus la partie risque de durer longtemps ! Il est d'ailleurs conseillé de jouer avec au moins 12 joueurs. Enfin, étant donné le caractère très variable des équipes (c'est le principe !), l'intérêt de ce scénario est avant tout ludique.

 

Capture the flag

Si vous avez déjà touché à un jeu de tir à la première personne à forte dimension multijoueur, vous savez déjà de quoi il en retourne !

Pour celles et ceux qui ne sauraient pas de quoi nous parlons, le but de cette "capture de drapeau" est, comme son nom l'indique, de voler le drapeau (ou tout autre objet) de l'équipe adverse pour le ramener dans sa base. Fait intéressant, il est tout à fait possible de jouer ce scénario à 2, 3 ou 4 équipes, rendant la partie encore plus stratégique (ou pas).

Une autre variante consiste à placer un seul drapeau au milieu du terrain ou alors de le cacher !

 

La chasse au lapin

airsoft-lapinVous gardez un souvenir ému des parties de cache-cache de votre enfance ? Dans ce cas, cette chasse au lapin devrait vous rappeler quelques bons moments !

Un joueur campe le rôle du lapin. Un lapin armé d'une réplique, mais un lapin quand même. Au début de la partie, le rongeur dispose d’une minute pour se cacher. Passé ce délai, les autres joueurs partent en quête du tant convoité gibier. Si l'un des chasseurs se fait tirer dessus par le lapin (ça ne vous rappelle rien ?), il devient alors le lapin à son tour ! Il part alors se cacher en comptant jusqu'à dix à haute voix pendant que les autres joueurs restent immobiles, puis c'est reparti pour un nouveau tour !

Ce scénario, qui ne doit pas excéder les 30 minutes, est particulièrement bien adapté aux équipes réduites !

 

Biohazard

Inspiré de la série de jeu vidéo Résident Evil, ce scénario implique deux équipes. La première, constituée de 6 joueurs au maximum, campe le rôle d'une force d'élite commando chargée d'éliminer l'invasion zombie ou de trouver un objet. Les joueurs de cette troupe de spécialistes portent des armes de poing contenant peu de billes (des billes biodégradables bien sûr). Ces joueurs pourront être équipés d’un fumigène, un talkie-walkie et une lampe tactique pour leur pistolet. Car pour augmenter le réalisme de ce scénario, il est préférable d’y jouer à la tombée de la nuit dans un vieux bâtiment désaffecté…

La seconde équipe est bien évidemment constituée de zombies. Contrairement à l'équipe d'intervention, les zombies ne sont pas armés. Ils sont toutefois chargés de déposer quelques répliques contenant un nombre de billes variables en début de partie. Pour se débarrasser d'un joueur de la force adverse, les zombies doivent le toucher. Celui-ci se transforme alors à son tour en zombie, après 30 secondes d'immobilisation durant lesquelles il peut encore être soigné (à une seule reprise !) avec un objet spécial.

Les zombies peuvent quant à eux être définitivement éliminés selon des règles bien précises : une touche avec un fusil à pompe, par exemple.

La partie se termine lorsque l'une des deux équipes remplit son objectif : tuer tous les zombies, récupérer l'objet de la mission, transformer tout le monde en zombies...

 

Poule Renard et Vipère

Voici un scénario rapide qui peut aisément se jouer en petit comité.

Ici, les joueurs se répartissent en 3 équipes de 2. La première joue la poule, la deuxième le renard et la troisième la vipère. Chaque équipe doit éliminer une autre équipe bien précise : la poule doit se débarrasser du renard, le renard de la vipère, et la vipère de la poule.

Aucune possibilité de respawn. L'équipe qui remporte la partie est celle qui reste à la fin.

 

Le chapeau

Chaque joueur se voit désigner une cible, c'est-à-dire un autre joueur, en début de partie en tirant son nom au hasard dans un chapeau. La règle absolue est qu'il est interdit de mettre « out » un autre joueur que sa cible, sous peine d'être soi-même éliminé.

Lorsqu'un joueur est éliminé, il donne son papier à celui qui l’a mis "out" et sort de la partie. Le nom indiqué sur le papier devient alors la nouvelle cible du joueur.

Attention : un nombre de joueurs supérieur à 10-12 est requis pour que la partie soit vraiment amusante !

 

Le traître

Un nombre minimum de 6 joueurs se répartissent en 3 équipes. En début de partie, chaque joueur tire une carte, sans la montrer aux autres, dans un paquet contenant un joker et dont le nombre de cartes est égal au nombre de joueurs. Le joueur qui tire la carte joker devient alors le traître pour la manche.

La partie se déroule alors comme un match à mort classique en équipes avec une petite subtilité ; le traître peut éliminer son ou ses coéquipiers !

Évidemment, tout l'intérêt de ce scénario réside dans le fait de redistribuer les cartes à chaque manche !

Attaque de convoi

airsoft-convoiUne équipe, plus lourdement équipée que l'autre, est chargée de ramener un convoi dans un lieu précis et dans un temps imparti dépendant de la taille du terrain. L'équipe adverse doit détruire le convoi, représenté par plusieurs ballons de baudruche par exemple, ou l'empêcher d'arriver à bon port avant la fin du temps.

De son côté, l'équipe chargée de livrer le précieux colis gagne si elle parvient à atteindre sa destination.