opération coup de balai en CQB

« Opération coup de balai ! » Tactiques de nettoyage en CQB

 Vous êtes devant un bâtiment, une porte, un étage. Vous devez vous assurer que la zone et  « clear », mais vous ne savez pas comment vous y prendre sans vous faire refouler comme un malpropre devant l’entrée d’une discothèque VIP ? Pas de panique ! Au travers de cet article, nous allons voir l’art et la manière de nettoyer une zone CQB potentiellement dangereuse. Cet article sera suivi de plusieurs autres sur les bases de déplacement en duo dans des couloirs et dans des pièces.

le CQB Késako ?

Le CQB ou « Close Quarter Battle » se pratique essentiellement dans des endroits confinés, typiquement des bâtiments, un village de combat, ou autres bunkers et forts. C’est un style de jeux nerveux, rapide et très tactique. Oubliez le rush et les assauts en ligne. Le CQB nécessite réflexion, logique et formation tactique ! Il faut également rester discret, étant donné que vous êtes dans un espaces clos et souvent très proche de votre adversaire. Le silence est souvent une arme redoutable !

En CQB, vous devez être en état d’alerte constante pour réagir très vite. La particularité
du CQB est surtout le manque de visibilité. Une foule d’éléments vous coupera la vue
en permanence. Autant de zones et d’endroits dans lesquels votre ennemie peut se cacher ou placer des mines ou autres pièges pour vous mettre Out !

N’oubliez pas aussi que vous pouvez être touché part un tir provenant de l’extérieur.
Assurez-vous donc d’être à l’abri et redoublez de prudence si vous passez devant une porte ou une fenêtre !

Petit, mais pratique

Le CQB ou CQC (« Close Quarter Combat ») est l’apanage des répliques courtes et ergonomiques. Qu’on soit clair, vous pouvez jouer avec n’importe qu’elle réplique dans ce type d’environnements, mais un MP5 sera toujours plus pratique qu’un HK417 pour progresser rapidement dans un bâtiment exigu où le danger peut surgir à n’importe quel moment et de n’importe où !

Privilégier donc les répliques courtes et ergonomiques, ou bien des fusils d’assaut avec des crosses rétractables ! Les systèmes Bullpup possèdent l’avantage d’avoir un canon long dans des formats relativement compacts à l’image du FAMAS, du P90 ou des STEYR AUG.
Un atout non-négligeable pour conserver un bon groupement de vos tirs à longue distance. Oui en CQB la taille ça compte !

Un bon PA ou une réplique SMG comme une MP9 pourra faire des ravages sur ces terrains.
L’USW d’ASG avec sa crosse, son système de chargement rapide et un chargeur de 50 billes est une excellente option pour évoluer rapidement de pièces en pièces.

Vous pouvez aussi vous équiper de grenades à usage unique ou bien réutilisable comme les Storm 360, pratiques pour nettoyer une pièce rapidement !

Sécuriser une pièce seul :

Entrer dans une pièce sans coéquipier est moment délicat puisque vous ignorez tout de l’espace dans lequel vous devez progresser. Vous êtes sans soutien et donc une cible facile. Sans un minimum de précaution, vos adversaires ne tarderont pas à vous éliminer de la partie. Notre conseil, avant de faire le saut dans l’inconnu et si vous sentez une présence hostile dans la pièce : jeter une grenade. Propre, rapide et efficace !

Dissimulé dans un coin, un ennemi vous attend. Vous vous retrouvez OUT avant d’avoir pu réagir.

 

Nettoyage « Pièces par Pièces »

Si vous êtes 4, vous pouvez opter pour ce schéma d’action. Les deux éléments de tête entrent en premiers en s’assurant, dans un savant mélange de rapidité et de prudence que le couloir est dégagé. L’allée centrale vérifiée, le groupe se sépare en deux et progresse de part et d’autre du couloir. Il est fondamental que les opérateurs même séparés puissent se couvrir mutuellement dans le cas où un ennemi sorte d’une pièce précipitamment.
Une fois qu’une partie du bâtiment est vérifiée, une partie de l’escouade doit s’assurer de sécuriser l’accès principal. Vous n’êtes jamais à l’abri que votre adversaire entre dans le bâtiment pour vous attaquer.

Dans une situation idéale, le mieux est de laisser deux opérateurs dans chaque pièce déjà sécurisée afin d’éviter que l’ennemi ne reviennent dans une zone « clear ». La vérification d’une pièce à l’autre peut être lente ou dynamique selon la situation et le cas de figure. Mais la rapidité (à ne pas confondre avec la précipitation) est souvent la clé d’un assaut réussi !

Assaut type « The Building Flood »

Il s’agit littéralement d’un assaut avec la puissance d’un Tsunami ! Dans notre exemple, une escouade de 10 opérateurs prennent d’assaut un bâtiment dans une attaque rapide et implacable. Dès que le groupe entre, il se sépare en cinq binômes qui se répartissent chacun une pièce. Cet assaut requière une réelle préparation et une excellente coordination. Vous devez connaitre à l’avance la disposition des pièces et établir le schéma opératoire avant l’attaque. Si vous attaquez sans une préparation préalable, l’assaut sera stoppé comme les vagues sur des brise-lames.

Nota pour être efficace, cette attaque doit être dynamique et rapide.

Vous connaissez à présent quelques bases et tactiques pour sécuriser des couloirs et pièces d’un batiment. Comme pour les formations en colonne ou défensive, il vous faudra beaucoup d’entraînement pour maîtriser ces techniques d’assaut en escouade. Mais à force de pratique, ces techniques deviendront des automatismes qui vous permettront de dominer vos adversaires lors de vos parties en CQB.